Le shibari : comment s’initier à ses plaisirs ?

shibari

Aujourd’hui, les gens ne se contentent plus des positions classiques pendant leurs actes sexuels. Ils veulent augmenter davantage leur plaisir en s’adonnant à des jeux érotiques ou des pratiques plus épicées. Parmi les plus appréciés figure le shibari, qui a été d’ailleurs popularisé grâce au film 50 nuances de Grey. Découvrez donc l’essentiel à savoir sur le shibari.

Le shibari : qu’est-ce que cela signifie ?

Le shibari est une technique ancienne pratiquée par les Japonais, ou plus précisément par les Samouraïs. Appelé aussi « technique de bondage », il est apparu vers les années 1400. Autrefois, il était pratiqué sur les prisonniers, en guise de punition. On les attachait alors avec des cordes, selon des techniques dont seules les samouraïs avaient le secret. Le but était de les empêcher de s’échapper. La façon d’attacher les malfaiteurs était différente, selon le degré de leurs crimes. Elle devait même se faire selon certaines règles, afin que le ligotage soit parfait. En gros, le shibari est en fait un vrai art de bondage.

Plus tard, le shibari sera utilisé dans un contexte plus érotique et sensuel. Depuis, il est devenu une pratique sexuelle très prisée par les couples. Pour connaitre davantage sur la signification du shibari, cliquez sur ce lien https://fr.lebisou.com/

Le shibari : comment s’initier à cette pratique sexuelle ?

Le shibari, en tant qu’acte sexuel, a été longtemps réservé aux initiés. Mais plus tard, il gagne du terrain auprès du public. Aujourd’hui, tout le monde peut le pratiquer. Cependant, avant de s’adonner à cet art, il faut respecter certaines règles.

Le shibari consiste à ligoter son partenaire par un bondage. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de nombreux accessoires comme des menottes, des cordes ou même, des ceintures pour les plus audacieux. Après avoir ligoté votre partenaire, évitez de le/la blesser.

Vous pouvez pratiquer le shibari pendant les préliminaires, mais aussi pendant vos ébats sexuels. D’ailleurs, il existe des positions parfaites pour l’accompagner. Tels sont les cas du missionnaire étoilé ou de l’Andromaque manchot.

Pour stimuler davantage le plaisir, vous pouvez aussi ajouter des scènes érotiques comme le jeu du prisonnier ou de l’infirmière.

Le shibari : que faut-il savoir avant de le pratiquer ?

Bien que le shibari procure énormément de plaisir tant pour l’homme que pour la femme, il reste une pratique assez risquée. En effet, il peut engendrer de graves conséquences si l’on ne connait pas les bonnes techniques. Avant de le pratiquer, vous devez donc vous informer sur les bons gestes à adopter pour attacher votre partenaire. Parmi ces gestes, il est préconisé d’éviter de trop serrer les cordes car cela peut bloquer la circulation sanguine de la personne ligotée. Il ne faut pas non plus serrer des zones à risque comme le cou en vue d’éviter tout risque de strangulation.

Certaines limites sont aussi à respecter. Les pratiques masochistes comme l’étranglement ou les ligotages à caractère suicidaire sont interdits. Ces derniers sont d’ailleurs considérés comme des actes de violence. Pour que le couple passe un moment de découverte unique grâce au shibari, il est important de respecter l’envie de l’autre. S’il l’un des partenaires n’est pas à l’aise avec une position ou un geste quelconque, il ne faut pas le contraindre à l’accepter. L’objectif est avant tout de renforcer la complicité du couple au lit. Dans ce cas, il faut se comprendre et se faire confiance mutuellement.