Booster sa libido après le confinement

libido

Le confinement a été vécu par de nombreux Français comme un véritable traumatisme. La peur du virus, les conséquences de la pandémie, l’enfermement et l’isolement ont rendu cette période stressante. Ces circonstances particulières ont également impacté le moral de chacun, ainsi que sa libido. Mais de nos jours, le confinement est derrière nous. En effet, plusieurs vagues de déconfinement se sont succédé. C’est donc le moment de retrouver une libido et une vie sexuelle satisfaisantes et épanouies. Cependant, pour certaines personnes, ce n’est pas si simple qu’il n’y paraît. Alors, comment booster le désir après le confinement ? Voici quelques pistes de réflexion.

Tel rose, applications de rencontre, tchat coquin : pour les célibataires, il est temps de passer du virtuel au réel !

libidoLe confinement a eu un impact sur tous les aspects de nos vies, et notamment sur les procédés de séduction. En effet, avant la pandémie, les rencontres sur Internet ou au téléphone constituaient généralement le préambule rapide à un premier rendez-vous, puis à une relation sexuelle. Mais entre le 15 mars et le 2 juin, impossible de concrétiser. Aussi, pendant le confinement, vous avez peut-être usé et abusé du tel rose, des tchats de rencontre ou des applications. Peut-être avez-vous tissé des liens avec une ou plusieurs personnes. Ce genre de rencontres virtuelles séduit les plus introvertis d’entre nous, grâce notamment à l’absence de jugement et la protection offerte par les discussions à distance.

Néanmoins, le tel rose et les sites de rencontres ne peuvent contribuer à un plein épanouissement sexuel. C’est vrai, maintenant que nous sommes en mesure de sortir et de profiter de nouveau de nos libertés individuelles, pourquoi ne pas concrétiser les rencontres réalisées sur le net ? Pour certains célibataires, toutefois, ce n’est pas aussi simple. Aussi, petit à petit, il est recommandé de limiter son utilisation du tel rose et des applications de rencontre, au profit des sorties. Voilà qui aura un effet positif sur la libido et l’épanouissement sexuel.

Pour retrouver sa libido d’avant confinement, limitez votre consommation de porno

C’est un fait : pendant le confinement, et partout dans le monde, la consommation de contenus pornographiques a augmenté de façon significative. D’ailleurs, de nombreuses plateformes pornographiques ont proposé un accès gratuit à leur formule premium pendant le mois de mars. Cependant, le visionnage de ce type de vidéos peut avoir des effets particulièrement néfastes sur la libido. En effet, nombreux sont les hommes à rencontrer un problème d’addiction. Conséquence : un manque de désir, et l’impossibilité d’avoir une relation sexuelle sans stimulation pornographique.

Aussi, les sexologues recommandent vivement de limiter la consommation de contenus de ce genre. C’est vrai, cela peut être l’une des raisons expliquant un manque de libido et de désir. Pour retrouver une vie sexuelle épanouissante et stimulante, il est donc préférable de profiter de la réouverture des bars pour faire des rencontres, et plus si affinités. Toutefois, les individus qui rencontrent ce genre de problématique ne doivent pas hésiter à demander de l’aide, auprès d’un spécialiste.

En couple, retrouvez votre libido tout en douceur !

À l’annonce du confinement, les couples se sont réjouis de pouvoir partager ce moment ensemble. Pour la plupart d’entre eux, l’enfermement était la solution pour pimenter leur vie intime, l’occasion de tester de nouvelles pratiques et surtout, de ne plus se cantonner aux relations sexuelles du week-end. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu. En effet, les spécialistes ont constaté que, pendant le confinement, la libido était en berne et les relations sexuelles beaucoup moins nombreuses que ce qui avait été annoncé.

Mais alors, pourquoi une telle baisse du désir ? En réalité, pendant le confinement, la répartition des espaces à l’intérieur du domicile a radicalement changé. En effet, certains Français ont dû aménager leur chambre à coucher en bureau. Or, difficile de songer à un rapport sexuel lorsque celui-ci est censé avoir lieu dans la pièce de travail ! D’autre part, la crise sanitaire a réveillé des angoisses chez de nombreuses personnes. Trop de stress, c’est bien connu, nuit au désir sexuel.

Enfin, le confinement a été perçu par les Français comme un retour en enfance, une période d’infantilisation au cours de laquelle les libertés individuelles ont été supprimées. Or, la sexualité n’est pratiquée que par les adultes. Voilà qui peut également expliquer la baisse de libido significative qu’ont ressentie les Français pendant la crise sanitaire.

Néanmoins, le déconfinement a eu lieu, c’est donc le moment idéal pour retrouver son mojo ! Mais là encore, inutile de se presser ! C’est vrai, le désir sexuel ne revient pas du jour au lendemain. Pour cela, il faut retrouver un quotidien d’avant confinement, où vie professionnelle, vie privée et vie sociale sont bien dissociées. Et surtout, il semble indispensable de retrouver plus de spontanéité ! De ce fait, les spécialistes affirment que le retour à la libido d’avant confinement ne pourra avoir lieu avant quelques semaines.